Décidemment, je sens que le vent tourne dans mon cas concernant Apple.

Déçu de mon achat récent du iPhone 6s, déçu des performances moyennes d'un MacBook Pro 2012 de 16 Go de mémoire vive, déçu de l'abandon des Airport, déçu de la direction que prend l'entreprise, je manifeste désormais un penchant à abandonner complètement Apple pour ce que cela représente, le côté élitiste, mais qui n'axe plus sur l'innovation, mais plutôt sur l'effet de prestige. Oui, Apple a toujours été une entreprise de marketing avant d'en être une d'informatique, mais il semble qu'une limite a été dépassé dernièrement.

L'achat d'un Chromebook par curiosité me fait réaliser que la simplicité est bien mieux et que Apple n'est plus la simplicité incarnée. J'ai récemment à rebasculer tous mes services vers Google ou une solution autogérée et d'abandonner ainsi au passage iCloud.

En faisant cela, rien ne m'empêchera de me débarasser du MacBook Pro... sauf peut-être la gestion d'une librairie de 40 Go de musique. En cet époque de streaming (Deezer et compagnie), je suis à la croisée des chemins... Dois-je continuer à collectionner de tels fichiers en utilisant Google Play ou tout simplement abandonner cela et me dédier à une solution en ligne uniquement?