C'est drastique, mais mon souhait actuel est de voir disparaître tous sondages publiés à travers les voix médiatiques. Ceux qui affichent "l'opinion" de la population à propos des sujets d'actualité. D'une évidence claire, ceux-ci reflètent mal la réalité et ne servent qu'à influencer l'idéologie de chacun.

Pour moi et depuis longtemps, les sondages sont finalement qu'une insulte à l'intelligence.

On se rend compte que ces sondages, qui ne sont pas réalisés sur un échantillon significatif, servent à soutenir une idée pour l'imposer plutôt que de constater une réalité. Comment peut-on tolérer qu'en période électorale des sondages soient si largement diffusés ? Les indécis (et Dieu sait qu'il y en a au Québec) regardent les chiffres lancés et font un choix. Le plus évident. Celui de la majorité.

Et si ce n'est pas de la manipulation, qu'est-ce que c'est vraiment ?