À l'instar de ce qu'a écrit Leo (things I don't have that many do, voici un volet du minimalisme que je commence à découvrir. Celui de délaisser des objets qui parraissent essentiels, mais dont il est possible d'éliminer de son quotidien pour simplifier sa vie, épurer sa maison et éviter des achats (et rachats) inutiles.

Choses communes que je n'ai pas mais que d'autres ont :

  • Gadgets électroniques de dernière génération;
  • Abonnement à la télévision satellite/câble;
  • Journaux ou magazines;
  • Comptes Twitter ou Facebook;
  • Abonnement au gym;
  • Des aliments malsains, trop sucrés, trop gras, trop salés;
  • Des armoires de rangement/entreposage.

Loin d'être parfait, il y a encore des choses que j'ai et que j'aimerais ne pas avoir. À commencer par un second véhicule (et toutes les dépenses que ça engendre). Mais aussi le prêt de ces deux véhicules achetés à crédit (avant de tomber dans cette idéologie de minimalisme...).

Mais le but est de se battre contre le moule sociétal, pour simplifier et désencombrer sa vie. Il faut faire de la place (physiquement et mentalement) pour les choses réellements utiles.

Lecture complémentaire : Econest