Que l'on soit à l'épicerie, au travail, dans un magasin ou sur la route, il semble que nous avons oublié que l'abondance n'a pas toujours fait parti de notre quotidien. Dans pratiquement toutes nos décisions, les choix ne manquent pas et sont parfois si nombreux que nous ne pouvons pas réellement évaluer la qualité de tout ce qui nous est offert par manque de connaissance ou de temps.

Lors de votre dernière toux par exemple, en se rendant à la pharmacie, quelle était votre réaction devant tant de choix de produits pour assouplir vos maux? Les entreprises utilisent, dans la majorité des industries (dont les pharmaceutiques), le subterfuge de la multiplication des produits poir brouiller nos pistes et nous donner l'illusion de choix alors que les différences sont souvent minimes ou inexistantes. Cette abondance ne nous aide donc pas à faire un choix éclairé et nous tient dans l'ignorance. Pensez à une autre situation et le résultat sera sans doute le même.

Par exemple, le monde automobile semble tellement diversifié que les néophites ne peuvent choisir sans l'aide de spécialistes et/ou amis. Malgré un choix de 250 modèles communs différents répartis à travers des dizaines de marques, il y a que très peu d'entreprises d'envergures parce que l'industrie est regroupée autour de 6-7 grands acteurs seulement (sans compter les partenariats entre ceux-ci).

Pour vaincre cela, il faut d'abord s'informer avant d'acheter, de se laisser une période de grâce de quelques heures ou quelques jours avant de faire l'achat et de mieux se questionner soi-même sur nos réels besoins.

Je suis pessimiste à l'idée de voir autant l'abondance rester parmis notre quotidien, je crois fermement que la société est désormais habitué à cela et ne pourra revenir en arrière.