Je n'ai jamais eu de dettes trop importantes pour mes revenus, je ne me suis jamais senti étouffé par celles-ci. À vrai dire, au plus haut de mon endettement (hors hypothèque), je devais avoir environ 40 000$ en prêts automobiles et 5000$ en meubles (gracieuseté de promotions "ne payer rien avant..."). Mes revenus à ce moment pouvaient couvrir ces dettes dans le long terme (4 années pour les voitures et 1 an pour les meubles). Or, j'avais également très peu d'économies, parce que je consommais trop.

Un jour, j'ai tout-de-même décidé de réduire mon rythme de vie et d'arrêter de vivre au-dessus de mes moyens (parce que ne pas économiser est aussi vivre à crédit, mais de manière différée). Dorénavant, entretenir une dette est, pour moi, faire parti d'un système économique défectueux. Au lieu de fournir de nouvelles possibilités comme le laisse entendre les publicités, cela crée des dépendances. Vos finances sont ainsi directement connecté à votre obligation de travailler toujours davantage. Et ça vous empêche d'économiser une plus importante portion de vos revenus pour le futur.

Ainsi, sans surconsommation et les dettes reliées, je choisi désormais de vivre plus librement et simplement.