Notre nouvel emplacement est munie d'un compteur d'eau pour une facturation basée sur l'utilisation, un frais que nous n'avions pas autrefois. Le coût du loyer étant réduit par rapport à celui que nous avons loué l'an dernier, il y a donc ce frais d'utilisation de l'eau qui doit être considéré. Cela m'amène donc à évaluer notre consommation d'eau sur un autre plan que celui financier, le plan de la valorisation de l'eau comme ressource unique et limitée.

La facturation permet d'établir 3 types de consommation :

  • Eau utilisée pour le chauffage (par le plancher hydronique);
  • Eau chaude consommée (par les robinets, le bain/douche et le lave-vaisselle);
  • Eau froide consommée (par les robinets, le bain/douche et la laveuse).

Comme notre laveuse est configurée pour n'utiliser que l'eau froide, je ne l'inclus pas dans la portion d'eau chaude.

Dans les 2 premiers mois (octobre et novembre), nous avons donc utilisé domestiquement :

  • Eau de chauffage : 0 litre (aucun chauffage utilisé)
  • Eau chaude : 4950 litres
  • Eau froide : 9740 litres

À la première lecture, j'étais stupéfait de l'utilisation d'une telle quantitée pour 2 personnes. Les 14690 litres en 61 jours correspondent à 240 litres par jour, soit 120 litres par jour par personne. Ce chiffre m'a renversé. J'ai donc entrepris des recherches pour voir les moyennes nationales et internationales d'utilisation d'eau par jour par individu.

Selon le gouvernement canadien, la moyenne en 1991 était de 342 litres/jour/personne et avait grandement diminué à 251 litres/jour/personne en 2011. Ainsi, notre consommation des 2 premiers mois semble très raisonnable. Mais je suis convaincu qu'il est possible de réduire celle-ci relativement facilement.

L'objectif est évidemment de réduire son utilisation, mais de voir l'eau comme une source finie. Un projet à long terme de VanLife (Merci Foster Huntingdon) sera sans doute plus facile à réaliser en considérant que l'eau ne sera pas infini (et fort probablement pas 7500 litres par mois) à bord d'un camper!