Plongé dans des études en développement durable, soit au sujet des grands enjeux sociaux, environnementaux et économiques mondiaux, je me remets sérieusement en question en cette journée d'été qui ressemble plutôt à l'automne.

C'est que je constate que l'Homme n'a globalement aucune valeur, mis-à-part l'appât du gain monétaire. Et moi le premier : je me fonds dans la société qui semble m'avoir dicté la façon de vivre cette vie qui n'est pas mienne.

Une vie qui ne respecte pas l'environnement (et qui ne la respectera sans doute jamais à sa juste valeur), parce que je suis victime de l'étalement urbain (rurbanisation), de la dépendance pétrolière et du capitalisme-individualiste.

Heureusement, j'en suis consciens aujourd'hui plus que jamais. Mais le pire dans cette vie, c'est que demain, je me réveillerai (physiquement) tout en restant endormi (moralement), acceptant la situation par ignorance. Je serai au volant de ma voiture et continuerai de vivre sans me soucier de demain, parce que je me sens petit, tout petit même, sans l'ombre d'un pouvoir quelconque.

Je suis un monstre. Et vous?