Bien vivre avec ses choix a pris tout son sens depuis que je me sens en bien meilleur contrôle de mon quotidien. De ce fait, je prends donc le temps de structurer mes projets et souhaite ainsi construire le long terme sur des bases solides.

1. Apprendre continuellement

Trop souvent, je me suis dis que mon travail actuel ne me solicitait pas assez, que je devais démissionner et trouver quelque chose d'autres pour me stimuler profesionnellement. Or, il n'en est rien. Désormais, au lieu de de développer professionnellement au sein de mon travail, je décide désormais de prendre l'énergie et le temps de me développer sur des aptitudes qui m'importent personnellement. Pour moi, la carrière n'a plus son sens d'autrefois. Sans abandonner complètement l'avancement professionnel, je mets dorénavant le cap sur moi-même et ce qui me passionne. Objectif: progresser dans un second certificat universitaire en développement durable.

2. Augmenter mon actif de façon responsable

Alors que certains voient la bourse comme un jeu, de mon côté, il m'apparaît anormal de vouloir rechercher le gain absolu en tout temps et de faire de l'argent le centre de son existence. Depuis le moment où tout à vraiment bousculé pour moi, en septembre 2016, il m'apparaît évident qu'épargner monétairement est bien plus facile. Cela étant dit, je souhaite augmenter mon actif afin de me retirer du marché du travail plus tôt que la normale en économisant une bonne partie de mon revenu, mais je considère aussi que la recherche du gain absolu en intérêt n'est pas ma priorité et ne fait pas parti de mes valeurs.

Le retour sur l'investissement, cela est un concept qui me semble bien en ligne avec la surconsommation. Parce que ce même retour vous permet de consommer davantage, mais je le vois également comme une façon de moins économiser son revenu actuel tout en obtenant le même résultat. Pour ma part, je chercherai donc des placements responsables avant tout (investir dans des entreprises/coopératives avec une mission responsable). Objectif à long terme: Continuer d'améliorer mon ratio d'économies et diversifier les investissements en considérant les options responsables socialement.

3. Réduire/conserver ma consommation à un niveau raisonnable

Difficile de trouver un équilibre soutenable dans une société nord-américaine axée sue une consommation de toutes les ressources à un rythme insensé. Or, je crois avoir apporté de grands changements depuis un an qui a réduit considérablement mon empreinte environnementale. Dorénavant, il faut conserver un niveau de consommation acceptable et continuer d´analyser les détails afin de trouver des comportements déficients.

Dans mon cas, j'ai réduit ma consommation électrique de 35 kWh/jour à environ 10 kWh/jour avec le déménagement dans un studio de 460 pieds carrés et également réduit la consommation annuelle de carburant de 5200 L à 720 L. Objectif: Ne pas succomber au cercle vicieux (et facile) d'utiliser une augmentation des revenus pour se payer des luxes destructeurs de l'environnement qui nous entoure.

Au fil du temps, j'arriverai sans doute avec des principes additionnels, mais pour l'instant, c'est ce qui me vient ne tête.