Aujourd'hui est survenu une annonce importante de la part de l'avenir de Postes Canada. Il est question d'un plan d'action en 5 points pour redevenir rentable.

On parle de centraliser la livraison des maisons unifamiliales qui sont livrés porte-à-porte, d'une augmentation de tarif de la poste-lettre, d'une conversion des bureaux de postes en concession (comptoir postal sous-traité à l'intérieur d'une pharmacie par exemple), de la rationalisation des opérations et d'une réduction des coûts de la main-d'oeuvre.

Et modernité oblige, tout le monde a droit à son opinion. Et le dernier point est souvent discuté sur les médias sociaux, parce que pour le public général, les emplois au sein de la fonction publique sont meilleurs que la moyenne.

Donc, j'ai lu :

Nous ne pouvons plus se permettre de payer une personne à gros salaire avec tout les bénéfices marginaux que cela implique et en plus le fond de pension à vie, pour nous livrer quelques lettres et de la publicité.

Qu'un individu jalouse le salaire d'un autre, je peux comprendre. Mais de là à tirer dessus parce que les conditions sont (en apparence) meilleures que les siennes et vouloir éliminer ce genre de postes au sein d'une entreprise, je ne comprendrai jamais. Comment est-ce que quelqu'un peut se dire «si moi je ne suis pas capable d'avoir ces conditions salariales-là, je ne veux pas que personne les ai» ? Pourquoi n'est-il pas possible de se battre collectivement pour une dignité humaine et un avenir financier individuel ?

De mon point de vue, gagner 25$/h avec des avantages sociaux et un fond de pension à prestations déterminés, ce n'est pas immoral. Ça devrait plutôt être la norme de respecter ses employés et d'assurer leur bien-être à court, moyen et long terme.

Comment peut-on laisser à chacun l'hasardeuse situation de sa retraite dans un monde où les marchés financiers sont instables ?

Aussi bien dire que nous voulons tous réduire notre qualité de vie au lieu de se battre pour établir un système viable, fiable et commun afin que chacun puisse avoir une vie digne d'un être humain plutôt qu'être un esclave des temps modernes ?

Vivement, je ne comprendrai jamais les esprits fermés.