Dans le monde imaginaire du capitalisme, tout le monde gagne plus cher à chaque année afin d'augmenter sa consommation et ainsi alimenter la roue infinie de la surconsommation.

Dans le monde réel, les augmentations fulgurantes de salaire ne sont que pour la classe supérieure. La classe régulière se contente d'aucune augmentation ou que d'une très faible (1.25% par année par exemple). Alors est-ce négatif?

Pas vraiment étant donné la deuxième option qui est offerte : réduire ses dépenses.

En effet, au lieu de toujours rechercher à gagner davantage, à progresser dans l'échelle salariale et de stresser à être promu à un prestigieux poste de direction, il est possible de réduire son train de vie et de ne pas être moins heureux pour autant.

Dans mon cas, je suis passé d'une vie d'étudiant avec un emploi à temps partiel sans obligation financière à une vie d'employé à temps plein avec beaucoup (trop) d'obligations financières en l'espace de quelques mois, voire une année. Mes revenus ont augmentés, mais mon sentiment de bien-être n'était pas vraiment à la hauteur (ce que j'ai découvert plus tard). Ainsi, depuis début 2016, j'ai procédé à tellement de changements, autant psychologiques que physiques, afin de réduire mes dépenses.

Voici une liste d'éléments à considérer lorsque l'on cherche à réduire ses dépenses :

  1. Penser à déménager plus près du travail pour éviter l'utilisation d'un second véhicule ou des coûts de transport en commun;
  2. Considérant le #1, réévaluer la nécessité du 2e véhicule et le vendre si possible;
  3. Se départir de la ligne téléphonique terrestre et conserver un forfait de téléphonie mobile peu dispendieux;
  4. Se départir de la télévision conventionnelle et utiliser les ondes hertziennes pour profiter de la télévision de base gratuite;
  5. À chaque année, magasiner ses assurances pour la voiture, l'habitation et éviter de tomber dans le piège de la surassurance;
  6. Utiliser un temps fixe pour penser à des dépenses avant de les effectuer (prendre 2 jours pour réfléchir avant d'acheter un article de sport par exemple);
  7. Vendre les objets inutilisés depuis 6 mois (ou 1 an) afin de libérer votre espace, votre esprit et permettre de dépenser l'argent accumulé par la vente à l'achat de biens essentiels (épicerie par exemple);
  8. Faire un budget dans un tableur informatique et le garder à jour afin de voir où va votre argent;
  9. Magasiner son fournisseur Internet et éviter de surestimer ses besoins, souvent un forfait moindre peut suffire;
  10. Planifier ses repas et éviter de se rendre à l'épicerie le ventre vide.