Plus que quelques jours avant 2018. Ainsi, comme depuis quelques années, je prends quelques instants pour récapituler par écrit ce qui a été fait en 2017, mais aussi ce qui traîne dans mon esprit comme objectifs de l'année qui vient.

Retour sur les objectifs depuis juin 2017 :

  • Continuer de réduire les objets inutilisés : RÉUSSI
  • Considérer la possibilité de réduire le loyer en déménageant ailleurs : RÉUSSI
  • Évaluer la possibilité de réduire le temps au travail annuellement en prennant des semaines sans-solde : PAS RÉUSSI
  • Débuter un deuxième certificat universitaire : RÉUSSI
  • Travailler sur notre humeur quotidienne et éviter de se remettre en question trop souvent : EN COURS

Même si tout n'est pas un succès, encore cette année, nous avons progressé beaucoup physiquement et psychologiquement. Notre second déménagement (après le majeur de 2016) nous a permis de reconsidérer d'autres aspects laissés de côtés et de développer un quotidien qui nous ressemble de plus en plus.

Pour la prochaine année, cela se reflétera par des objectifs précis sur le développement de soi, mais aussi sur le respect de la nature qui nous est prêtée.

Quelques objectifs pour 2018 :

  • Ne pas toucher à ses doigts pour diffuser une certaine forme de stress;
  • Réduire d'avantage le consumérisme : éliminer le plus possible les sites transactionnels visités sur Internet (limiter les achats et les recherches au strict nécessaire) et éviter les publicités de tous types;
  • Réduire la quantité de déchets générés en appliquant des techniques de zero waste;
  • Diminuer la dépendance à la technologie en évaluant la possibilité de se départir des 2 téléphones intelligents;
  • Réévaluer la nécessité de posséder une voiture;
  • Compléter 4 cours universitaires en 3 sessions, plus un MOOC (massive online open course);
  • Trouver un vieux vélo de faible valeur et vendre 2 autres vélos et libérer de la place dans l'appartement;
  • Aider ma conjointe à trouver un emploi à proximité de la maison (et ainsi éviter de longues heures et coûts de transport);
  • Continuer de lire autant, sinon plus, de livres.