Un bon jour, vous décidez que tout ce que vous pensez doit être tranché au couteau, sans l'ombre d'un doute, sans zone grise, sans "oui mais". Et si tout le monde passe par cette même bonne journée, on se rapproche d'un monde tirallié entre des idées diamétralement différentes, incompatibles et irréconciliable.

Pour illustrer mes propos, je retire un exemple tout récent de mon quotidien; la rencontre d'une nouvelle personne et la découverte de sa personalité. N'est-ce pas là généralement un moment plus positif que négatif ? Et si cette personne avait sans cesse des idées préconçues, extrêmes et qui donnent l'impression que vous avez tout faux ?

Vous discutez d'automobile. Cette personne conduit le meilleur choix de la catégorie (selon elle).

Vous discutez d'informatique. Cette personne déteste profondément l'une ou l'autre des deux compagnies majeures (Apple ou Google).

Vous discutez de tourisme, elle a fait un meilleur choix de destinations que vous sur chacun de ceux effectués dans votre vie entièere.

Vous discutez de ce que vous voulez, vous êtes deuxième. Aucun discernement possible, la personne en face de vous a la bonne réponse coup sur coup, ses idées, si rigides soient-elles, sont les seules et uniques valables.

Ça, c'est ce qui m'a irrité tout récemment.

Des gens avec qui l'on ne souhaite pas discuter le lendemain. Ces bornés, il faut les confronter à la réalité : il existe plusieurs solutions à chacun des problèmes, il existe une variété de préférences à des choix, il existe des gens qui pensent autrement à vous. Tout ce qui est extrême est néfaste. Attendrissez vos propos.