Dans une société où l'on accepte de sortir endetté de ses études, le principe d'être endetté est banalisé. Prêt étudiant, prêt auto, prêt de consommation (ne rien payer avant 12 mois), etc. Malgré ce que certains peuvent vous faire croire, il n'y a pas de bonnes dettes pour améliorer sa cote de crédit. L'idée de base, c'est d'éviter toutes dettes. Ce n'est pas parce que tout le monde est endettés que vous devez aussi l'être pour suivre le modèle.

À bien y penser, le seul principe d'endettement n'est rien d'autre qu'un facteur de stress et de surconsommation dans votre vie.

Que ce soit un stress psychologique dû à l'endettement, le fait de dépendre d'un prêteur, de réduire vos possibilités d'épargne à chaque mois (parce que votre marge se réduit par les paiements de detes), l'achat de bien trop dispendieux ou l'achat purement inutile, l'endettement n'est pas votre allié.

Vivre simplement, c'est aussi vivre dans dettes et sans ces problèmes. Que votre revenu soit de 20 000$ annuellement ou mensuellement, il est possible de bien vivre avec certains changements et certains choix sensés. En réduisant ses besoins, on peut souvent regagner le contrôle de ses finances et éviter tout endettement. Si vous souhaitez vraiment vivre simplement, vous devriez réellement considérer le but d'être sans dettes.

Se sortir d'une situation d'endettement :

  • Changer de mentalité : lire sur l'indépendance financière peut vous aider à comprendre comment réduire ses dépenses sans augmenter ses revenus est une façon d'éviter l'endettement et de reprendre le contrôle de votre temps.
  • Effectuer un état de la situation : un planificateur financier peut vous aider à redresser votre budget et réaligner vos buts. Payer vos dettes ayant les taux d'intérêt les plus élevés en premier devrait être votre premier réflexe. Le paiement que vous aurez éliminé servira ensuite à payer les autres dettes pour faire un effet de boule de neige et d'éliminer au final toutes les dettes.
  • Budgéter : Que ce soit avec You Need A Budget ou avec un simple fichier de tableur, il vous faut savoir où va votre argent.
  • Continuer : Au cours de votre parcours, il ne faut surtout pas abandonner. Le fait de vous serrer la ceinture un certain temps vous récompensera à très long terme. Augmenter l'intensité si possible en réduisant vos dépenses inutiles et en payant vos dettes plus rapidement.
  • Conserver des finances sans dettes : Lorsque vos dettes sont payés, il est trop facile de retomber dans le panneau de justifier un achat par le simple fait que le paiement mensuel peut être absorbé maintenant que vous avez de l'argent de libre. Sauf une maison, ne considérer pas le financement de quoique ce soit. Une voiture peut être payé en argent comptant; cela vous sensibilisera sans doute au prix payé au lieu de financier le tout mensuellement sur 5, 6 ou même 7 ans.

Quelques conseils :

  • Évitez de tomber dans le panneau des taux de financement à 0%. Les concessionnaires automobiles sont excellents dans la manipulation des chiffres pour vous faire voir que vous pouvez vous endetter pour une voiture. Même à 0%, vous paierez des frais de financiement dans le prix du véhicule, en plus de la dépréciation massive d'une voiture neuve de l'ordre de plusieurs milliers de dollars annuellement.
  • Avant tout achat (même sans financement), considérez une période de remise en question sur l'achat (quelques heures ou quelques jours). Souvent, vous changerez d'idée.
  • Revoyez l'utilité d'une carte de crédit : au lieu de considérer celle-ci comme un mode de paiement qui vous permet d'acheter sans vous soucier si vous pouvez vous le permettre (pour vous rendre compte 1 mois plus tard que vous allez reporter le solde au mois suivant), voyez-la comme un mode de paiement connecté à votre compte de banque et que vous devez avoir suffisament de fonds dans ce dernier pour vous procurer quelque chose. Dans la première situation, la carte devient un mode de financement, alors que dans la seconde, elle reste un simple mode de paiement.