Le temps est venu de passer à autre chose dans la vie lorsque tout ce qui effleure la pensée, la peau et les sens semble irritant. Ce sont sans doute des signes que le corps exprime afin de faire comprendre à l'esprit que la limite est atteinte, au même titre que les muscles qui se contractent après l'effort et qui donnent des courbatures parce que la limite a été dépassée.

Le cerveau est un muscle et il a doit d'être courbaturé par le quotidien. Une succesion d'événements anodins peuvent devenir problématiques parce que j'en ai assez de la globalité des choses.

Que ce soit le rythme du quotidien, le manque de contrôle sur soi-même ou encore le goût du renouveau, un peu de recul sur notre vie permet de mieux cerner ce qui nous perturbe. C'est ce que je fais sans cesse, prendre du recul. Et depuis quelques mois déjà, j'ai réussi à mettre le doigt sur ce qui ne me convenait plus. Une fois que cela est identifié, la partie importante du travail est derrière nous. Il ne reste plus qu'à provoquer le changement et non pas l'attendre.

Parce que l'attente fait sans doute parti de votre système problématique actuel et il faut retirer ce concept de la pensée pour avancer. Parfois, j'ai remarqué qu'il faut se bousculer, se mettre en danger et le succès viendra. Symboliquement, c'est identique à la marche de l'Homme. Sans balancement vers l'avant, rien ne bouge. Les pieds restent immobiles et le risque est faible. Mais dès que l'on provoque un mouvement, le risque (de chute par exemple) augmente, mais si on calcule bien ses faits et gestes, les chances de succès sont bonnes.

Donc, n'attendez pas, provoquez vos changements et ceux-ci viendront à vous.

Si vous estimez que votre cercle d'amis est trop restreint, dites-vous que plusieurs solutions existent. La plus évidente de tous est de sortir dans des endroits sociaux, mais peu ont la réflexion de changer de travail. Vous y passez tout-de-même plusieurs heures par jour et croisez de nombreux visages que vous avez le temps de bien connaître.

Si votre problème se situe au niveau financier, là encore le travail peut y être pour quelque chose. Mais les solutions préconstruites n'existent pas. Il faut tenter un ou plusieurs changements pour voir si cela s'applique à votre situation.

Que feriez-vous personnellement pour améliorer votre condition ?