mindwi.se: 18-ans

Publié le: 2017-10-23

Nous ne devons pas regretter le passé. Au contraire, nous devons s'appuyer sur celui-ci pour aligner notre vision et croître. C'est ce que je m'efforce de faire depuis quelques années déjà. De mauvaises décisions dans le passé ne devraient pas continuer de nous hanter dans le présent, ni dans le futur. La majorité des décisions est réversible, mais un attachement émotionnel nous empêche trop souvent de le faire. Par exemple, l'achat d'un véhicule énergivore pour satisfaire une envie de changement peut s'avouer futile quelques temps après son acquisition. Or, même si dans l'immédiat, vendre le véhicule peut s'avérer difficile, à long terme, on en sort gagnant financièrement.

C'est ce genre de logique que j'aurais voulu connaître bien plus tôt, que nos décisions ne sont pas figés dans le béton et que notre indépendance financière dépend majoritairement de nous. À 18 ans, la période charnière pour bien des jeunes adultes, on ne connaît que trop peu pour bien aligner nos décisions vers un futur plus logique.

Ainsi, j'ai résumé en une liste les questions que j'aurais dû me poser pour obtenir des réponses à cet âge.

In our increasingly fragmented, individualistic society that's focused on paying money as the answer to everything, frugality, conversely, encourages us to meet our neighbors and build connections. (Frugalwood)

Financièrement

Croître personnellement

Étudier

Penser autrement

Sans vouloir me déculpabiliser et chercher à avoir les réponses à tout, je crois qu'il serait bénéfique d'avoir quelques unes de ses réponses et d'être dans un environnement de développement de connaissances personnelles plutôt qu'un milieu scolaire parfois déconnecté des réels besoins d'un jeune adulte.

Références :