mindwi.se: echec

Publié le: 2020-01-09

Ne vous fiez pas à ce que vous lisez ici pour prétendre que je n'éprouve aucun échec, jamais. C'est totalement faux. Dans mes démarches récentes de postuler sur un poste afin de retourner au Québec, j'ai échoué lamentablement.

Tout était retourné vers moi afin d'obtenir le poste. Mais ce n'est pas ce qui s'est passé. J'ai vécu le refus au moment où je m'en attendais le moins. Le lendemain de mon entrevue, par un courriel plutôt générique, j'ai reçu une claque au visage : je n'étais pas qualifié à continuer le processus après l'entrevue que j'avais accordé.

En ce moment, entre ces lignes, je me sens vide, comme un rien. J'ai tout simplement le goût de tout vendre, partir loin et tomber en malade ou en congé sans solde. Whatever.

Je ne suis plus capable des échecs professionnels. Aucune entrevue n'a été une réussite depuis 2 ans. J'avais besoin d'air frais, de nouveaux défis pour me motiver professionnellement. Or, je reste pris dans la même routine et les mêmes projets.