mindwi.se: minimalisme-numerique-2

Publié le: 2019-06-07

Les quelques derniers jours, j'ai procédé à des changements finaux au niveau de mon existence numérique. Et cela aura sans aucun doute des impacts tout aussi majeurs dans ma vie de tous les jours.

Après avoir exporté les données que j'estimais importantes (photos, calendrier), j'ai supprimé mon compte Google en entier. Ma décision est le fruit d'une transition depuis quelques mois, où j'étais un livre ouvert et junkie assumé de Google. Tous mes services étaient desservis par Google et la collecte de données à mon sujet était entière. Désormais, je contrôle mieux mes données à l'aide d'iCloud.

Mon navigateur web au travail est toujours Chrome, mais je ne suis (évidemment) plus connecté à un compte Google. J'ai remplacé mon habitude de recherche à l'aide de Google par DuckDuckGo. J'essaie d'obtenir Firefox sur l'ordinateur protégé afin de me débarrasser de Chrome.

De plus, j'ai supprimé mon compte Reddit. J'ai remarqué que ce site n'était qu'une pure distraction. Je me dois d'arrêter de lire les commentaires (négatifs la plupart du temps!) sur Internet. Le temps passé sur ce site était beaucoup trop élevé.

Essentiel de nos jours, le téléphone intelligent que j'utilise, un iPhone 6s de 3 ans, continue de me rendre de loyaux services. Je prévois l'utiliser encore au moins 2 ans, même si les mises-à-jour arrêteront éventuellement. J'ai supprimé toutes les applications Google (Maps, Photos, Drive, Docs, Gmail, Duo) et je continue de n'utiliser que très peu les autres applications, dans une optique d'utilisation censée et non pas utilisation perçue (incitant à une perte de temps). J'ai également réduit les notifications, notamment pour les courriels reçus.

Du côté de l'ordinateur, le sort du Chromebook est scellé : il sera vendu. Comme un compte Google est requis (sauf si utilisé comme invité), cela ne fait pas beaucoup de sens de le conserver. De toute façon, le MacBook Pro de 2012 me servira bien mieux.

Au final, je souhaite retirer la majeure partie des distractions liées à la technologie. Cette nouvelle drogue du 21e siècle doit être contrôlée afin d'arrêter de procastiner et de ne plus porter attention à ceux qui nous entourent. Je crois fermement que la qualité de ma vie augmentera et je recentrerai mes intérêts sur ce qui compte vraiment.

Ultimement, je me rends compte que chaque minute passé devant un écran à consommer ce qui n'a que très peu de valeur est une minute de perdue à jamais.

Durant les 30 prochains jours, m'inspirait de Nick Wignall, j'expérimenterais :

Lectures intéressantes