mindwi.se: remboursement-dimpot

Publié le: 2019-02-28

Février sonne le début de la saison des impôts (au Canada du moins). C'est le moment de tourner la page sur une année difficile ou une année où l'épargne à long terme n'a pas eu la priorité espérée. À ce propos, j'entends souvent les gens dire qu'ils vont se gâter avec leur "retour" d'impôt.

D'abord, ce n'est pas un retour, mais plutôt un remboursement. Remboursement comme dans trop perçu. En effet, c'est un ajustement des comptes avec le gouvernement selon les normes fiscales établies. Ce n'est pas de l'argent gratuit qui vous est donné. Vous avez travaillé pour le gagner. Si vous étirer chaque dollar de votre budget durant l'année afin d'obtenir le meilleur retour, pourquoi ne pas faire la même chose avec ce remboursement qui n'est rien d'autre que le fruit de votre travail?

Que vous ayez 200$ ou 6000$ en remboursement d'impôt, le plus sage est toujours d'y penser avant de l'utiliser comme s'il n'y avait pas de lendemain.

Quelques questions à vous poser

  1. Avez-vous des dettes à rembourser? Prêt auto, dette(s) de consommation, marge de crédit? Si oui, alors rembourser d'abord la dette avec le taux d'intérêt le plus élevé.
  2. Avez-vous cotisé à un REER en 2018? Si non, alors ce remboursement d'impôt pourrait être un bon début pour 2019 (tout dépendamment de votre situation actuelle et future).
  3. Avez-vous maximisé votre CELI? Afin de vous éviter de dépenser votre remboursement, c'est souvent un lieu sûr pour construire votre épargne à long terme.
  4. Avez-vous cotisé à un régime enregistré d'épargne-étude de votre enfant (le cas échéant)? L'habitude de cotiser au REEE de votre enfant peut également permettre d'obtenir jusqu'à 7200$ supplémentaires de la part du gouvernement dans le cadre de la subvention canadienne pour l’épargne-études) (SCEE). Le maximum de 7200$ en subvention est obtenu après environ 15 ans de cotisation (2500$/année).
  5. Pouvez-vous faire un paiement hypothécaire supplémentaire? Si à chaque année, vous avez cette habitude sur un amortissement de 25 ans, non seulement vous économiserez des coûts en intérêts, mais vous aurez remboursé votre prêt en 266 mois au lieu de 300, sois après un peu moins de 22 ans et demi. Utilisez cette calculatrice hypothécaire pour vous familiariser avec les remboursements anticipés.

Si après avoir passé à travers ces questions, vous avez toujours la totalité de votre remboursement, il ne reste qu'un seul point à éclaircir avant d'en faire ce que vous voulez : dans le cas d'une dépense de consommation à venir comme un voyage ou un bien de luxe, en ai-je vraiment besoin?

Dans notre cas, nous obtiendrons à deux environ 2500$ après nos déclarations respectives. Je jongle actuellement avec l'idée de le conserver quelques temps dans un compte d'épargne à taux d'intérêt élevé (comprendre qu'il s'agit d'un maigre 1.85%) afin de l'utiliser dans un REEE futur et maximiser les contributions du gouvernement.