Rendre son téléphone intelligent

Au fil des ans, j'ai tombé comme des millions de consommateurs dans la boucle infinie des smartphones. Cet outil moderne qui est trop mal utilisé par ses utilisateurs, comme bon nombre d'autres d'ailleurs. Dépendance mentale sévère et dépenses financières importantes sont sans doute les deux maux les plus mentionnés. Chaque jour, je m'efforce de minimiser l'impact de cet invention sur moi-même.

Réduire la dépendance

Un téléphone intelligent m'a permis de me départir de dizaines d'objets redondants : radio-réveil, numériseur à documents, lecteur MP3, horaire d'autobus, thermomètre (météo), appareil photo, etc. Autant d'outils intégrés au téléphone intelligent peut très certainement rendre accro. Pour éviter ce piège dans lequel j'ai tombé durant quelques années, j'ai réduit le nombre d'applications et les distractions au strict minimum.

Hors de la maison, j'utilise donc le smartphone dans des contextes précis :

  • Répondre à un appel
  • Répondre à un message texte
  • Voir les horaires d'autobus
  • Écouter de la musique
  • Écouter des podcasts
  • Numériser mes documents
  • Réserver une auto-partage
  • Ajouter un rendez-vous au calendrier
  • Prendre des notes sur un sujet d'écriture

À la maison, j'utilise le téléphone pour ces mêmes contextes précis, mais également :

  • Appeler en utilisant Facetime ou Google Duo
  • Télécharger des podcasts pour l'écoute hors-ligne
  • Payer des comptes rapidement
  • Mettre-à-jour mon budget rapidement
  • Consulter mes notes et listes

J'essaie fermement de réduire le temps passé à naviguer sur Internet en utilisant un téléphone, préférant m'assoir délibérément devant l'ordinateur pour le faire, afin de concentrer mon énergie et mon temps pour en maximiser l'efficacité. J'ai désactivé la quasi-totalité des notifications, en ne conservant uniquement les appel, messages textes et rendez-vous du calendrier. Les courriels peuvent attendrent et les applications autres n'ont pas à me notifier pour tenter d'obtenir mon attention.

Réduire les coûts

Parallèlement, j'essaie de réduire mon forfait de service à un point où l'option de données est réduite au minimum pour ne pas faire de mindless scrolling.

Mon forfait actuel chez Public Mobile :

  • 100 minutes d'appels sortants au Canada
  • Appels entrants illimités
  • Messages textes et photos internationaux illimités
  • 250 mégaoctets de données 3G
  • Boîte vocale et afficheur

Coût : 15$/mois - 6$ de rabais fidélité/références/paiement automatique = 9$/mois

Le téléphone est payé depuis 1 an. Il s'agit d'un vétéran iPhone 6s de 64 gigaoctets, un peu amoché par une chute sur du béton, mais l'écran est impeccable et je n'ai pas l'intention de le changer avant un bon moment.

Le 250 Mo de données n'est utilisé principalement que par iOS (services systèmes) et pour iMessages. J'ai désactivé l'accès aux données à toutes les applications. Pour utiliser Maps, je dois donc intentionnellement le réactiver. À ce propos, je traite donc mon téléphone comme un outil et non plus comme un divertissement.