Volonté vs amis et famille

Il est fort à parier que vos amis sont dans le déni à propos de leur consommation excessive et leur perspective et style de vie vont inévitablement vous rattirer. En quelque sorte, il s'agit d'une forme de syndrome de Stockholm où ils ont développé une affinité pour leur maître corporatiste d'esclave et ont un manque d'habileté à comprendre la liberté.

Si vous exprimez votre désintérêt à demeurer un esclave, ces gens qui sont vos amis vont sans doute trouver des façons de vous ridiculiser ou vous faire sentir trop différent parce que vous pensez autrement. En fait, être esclave est une forme de confort, parce que se faire dire quoi faire et quoi penser est bien plus simple que de faire ses propres décisions et prendre des risques.

Que ce soit par manque de compassion ou par jalousie, un minimaliste pourrait très bien être conseillé par ses amis de reprendre de mauvaises habitudes d'endettement pour obtenir des gains sur le court terme ou tout simplement au cas où. Ne les laissez pas vous faire croire que la vie hors de l'esclavage est excessivement dangereuse ou encore qu'un jour, vous serez déçu de ne pas avoir suivi leurs conseils (souvent obsolètes). La logique et la raison sont de meilleures connaissances pour prendre des décisions originales et adaptées et d'autant plus bien mieux que la peur instinctive pour vous guider.

Si vous décidez de rejeter votre vie de matérialisme et de consumérisme sans vision, ne soyez pas surpris lorsque votre ami le découvrira et dénoncera votre façon en apportant des whataboutisms (tentatives de discréditer la position de son adversaire en l'accusant d'hypocrisie sans réfuter ou réfuter directement son argument). Après tout, il est inévitable que vous avez besoin d'une maison avec un ensemble complet de meubles, une télévision géante, une cuisine commerciale pour un chef, une automobile qui affiche votre masculinité, des cartes de crédit maximisées, une hypothèque de 30 ans, des étagères remplies de livres que vous ne relirez jamais (ou que vous n'avez jamais lu), un garage entreposant des bidons de peinture et des décorations de Noël et des tirroirs remplis de déchets juste au cas où. Tout le monde vie de cette façon, qu'est-ce qui se passe avec toi?

Vos amis et votre famille n'ont probablement pas de mauvaises intentions, mais vous devez reconnaître que leur perspective de la vie est teintée par un consumérisme dès la naissance et ayez le courage de continuer à suivre votre propre chemin malgré ce que les gens pensent de vous. Si tout le monde vivait une vie conventionnelle, il n'y aurait aucun progrès ou changement. Apprenez quelle sorte de vie vous est destinée. Si tout le monde comprennait les idées des grandes personnalités, ces derniers n'auraient jamais été qualifié de grande personnalité.

Parfois, ils vont afficher une jalousie parce que vous vivez une vie plus facile et plus significative qu'eux, de par vos choix radicalement différents. Ils penseront de votre minimalisme qu'il s'agit d'une triche du système, que vous êtes en fait paresseux.

Les amis peuvent particulièrement être difficile à gérer lorsqu'ils échouent à saisir votre perspective et votre style de vie. S'ils ne peuvent respecter votre choix, il est temps de questionner si vous souhaitez continuer de fréquenter ces gens. Vous êtes sans doute mieux de ne pas tourner autour de gens qui gaspillent leur temps et leur argent, mais plutôt de vous entourez de ceux qui partagent vos valeurs. Des amis qui possèdent vos valeurs aideront à renforcer vos idées existantes, tout en ajoutant de nouvelles à considérer.

La famille pose également des problèmes similaires, à la différence que leur munitions sont plus dommageables parce qu'elle veut vous faire rentrer dans les rangs et remettre votre vision dans un conformisme. Je ne suggère pas que les membres de votre famille ont une dent contre vous, mais qu'ils tenteront plutôt de trouver des manières pour vous effrayez de vivre différemment et de quitter la vision familiale.

Les parents peuvent être un malaise immense étant donné votre amour biologiquement programmé à eux et le respect que vous avez à leur égard pour ce qu'ils ont à dire (même lorsque vous savez qu'ils ont tord). Votre mère et votre père pourraient dire qu'ils «veulent le meilleur pour vous», ce qui est source de culpabilité si vous ne faites pas ce qu'ils pensent être dans votre intérêt. Si vous pouvez surmonter la culpabilité, c'est encore plus grave lorsque vous savez que ce qu'ils pensent être "le meilleur" pour vous n'est pas bon pour vous. Leurs conseils pourraient être complètement dépassés et ils pourraient le prendre personnellement si vous ne le prenez pas.

Pour la plupart des gens, je ne suggérerais pas de couper les liens avec leurs familles, mais il faudrait peut-être conserver une distance de sécurité afin non seulement de développer un sentiment d'indépendance, mais également d'entendre des messages plus positifs et plus axés sur les valeurs que les messages curieux et pessimistes. des amis et de la famille concernés.

Une vie simple n'est pas nécessairement une vie facile. Mais respecter ses valeurs ne devrait pas être repoussé à demain.